Page 7 - Winter 2015 Magazine French Final

This is a SEO version of Winter 2015 Magazine French Final. Click here to view full version

« Previous Page Table of Contents Next Page »

hiver 2015 • 11 10 • l'Optimiste.

KidZ Partnering est un club OJOI non traditionnel composé de jeunes de tout âge à l'instar des petites écoles d'antan qui ne comptaient qu'une seule salle de classe; les enfants plus âgés sont des modèles pour les plus jeunes et voient à leur développement et à leur croissance. Le club est d'abord et avant tout une idée personnelle de Joann Carol Booth de l'Academy Optimist Club de Colorado Springs, Colorado. L'aspect le plus important de la création de ce club formé d'un groupe de jeunes à risque, c'est que la probabilité de réussite et le maintien de l'effectif sont souvent faibles. Néanmoins, le club qui a débuté avec environ une douzaine de jeunes compte maintenant 30 membres!

Les mères des jeunes de KidZ Partnering font partie d'un réseau de femmes appelé Women Partnering, un apostolat parrainé et appuyé par les Sœurs de Saint-François de Colorado Springs ainsi que d'autres groupes œcuméniques et laïques qui ont comme objectif d'aider fnancièrement les femmes et les enfants vulnérables à progresser vers la viabilité économique en répondant à leurs besoins non satisfaits. En tant que membre du réseau, chaque femme élabore son propre plan de perfectionnement holistique pour son plus grand bien et celui de ses enfants.

À titre de membre du conseil d'administration de l'Academy Optimist Club et de Women Partnering, coprésidente des clubs AOC et OJOI, et forte de sa propre expérience auprès des clubs OJOI en milieu primaire, Carol reconnaissait la nécessité pour les enfants d'avoir leur propre groupe et trouvait que, pour satisfaire ce besoin, la création du club OJOI KidZ Partnering était une bonne solution. En dépit du fait que ces élèves obtiennent de bons résultats en classe, les circonstances sont telles qu'il serait peu probable qu'ils adhèrent à des groupes dans leur milieu scolaire et tirent avantage de ce genre de croissance, de développement et de confance.

Booth a su déceler les avantages d'un club OJOI pour la croissance et le développement de ces enfants, ne s'est pas laissé décourager par les complexités et la structure inhabituelle de mise en œuvre d'un club OJOI non traditionnel pour tous les âges, et a fait preuve de la résilience et de la persévérance requises à l'atteinte de son objectif. Elle a d'abord pris l'initiative de créer un partenariat entre l'Academy Optimist Club et Women Partnering au nom des enfants, un

objectif commun aux deux groupes. Après l'obtention des approbations de trois organisations – l'Academy Optimist Club, les mères de Women Partnering, et sœur Jeannette Kneifel, OSF, présidente et directrice générale de Women Partnering – Carol a lancé le processus d'approbation auprès d'Optimist International.

Depuis la réception de la charte du club OJOI KidZ Partnering en mai 2013, Carol a tenu de nombreuses réunions mensuelles avec les enfants concernant les notions fondamentales d'un club OJOI Optimiste : comment fonder une organisation et tenir des réunions; rédaction des règlements de club; nomination des dirigeants; rôles des divers dirigeants; tenir des élections; remue-méninges afn d'élaborer des projets de services; concertation pour les mettre en œuvre; et se rendre compte de ce qu'ils peuvent faire pour eux-mêmes et les autres. Elle affrme : « Ces enfants acquièrent maintenant beaucoup de connaissances et de savoir-faire ce qui leur permettra de réaliser leurs rêves à venir. »

Carol a sollicité du fnancement et fourni personnellement des fonds pour que les enfants de KidZ Partnering aient leurs propres teeshirts et puissent les porter fèrement à leurs réunions et tout particulièrement à leur cérémonie d'intronisation.

Assorti d'une photo des jeunes portant leurs teeshirts bleu vif lors de l'intronisation du club OJOI KidZ Partnering, le numéro Printemps 2014 du Women Partnering Newsletter (Bulletin d'information de Women Partnering) donne un aperçu de l'importance de ce club pour ces enfants et leurs mères :

La cérémonie imposante a apporté de la joie et arraché des larmes aux enfants et à leurs mères ainsi qu'au personnel et aux bénévoles de Women Partnering. On a ensuite procédé à l'installation des dirigeants du club jeunesse. . . Une déclaration d'un des garçons résume bien l'esprit de l'évènement : “Je suis tellement heureux. Je fais maintenant partie de quelque chose.

Pour plusieurs Optimistes arizoniens, particulièrement à Tucson, le nom Kristopher « KJ » Adams révèle des images d'un jeune garçon qui avait grandi dans une famille Optimiste. Devenir membre du Pueblo Optimist Club était une priorité dès ses 18 ans.

KJ a eu 20 ans en septembre dernier, et 18 jours plus tard, il devenait président du club de Pueblo, et le plus jeune président de club de l'histoire du district de l'Arizona.

Surpris lorsqu'on lui a offert le poste de président, KJ a affrmé catégoriquement qu'il « voulait être un bon président » et que tous les membres du Pueblo Optimist Club avaient fait savoir qu'ils voulaient travailler avec lui pour

assurer une année remplie de succès. KJ ajoute qu'il avait été « surpris pendant quelques secondes » lorsqu'on lui a offert la présidence, puis il avait répondu : « D'accord! »

KJ s’immergea dans la préparation de son année en assistant

au congrès d'Optimist International

as l'été dernier et du du district de l'Arizona, tomne. Il a souligné

que les séances de formation pour les présidents élus lui ont « donné un bon aperçu et ouvert les yeux sur l'importance et l'impact des clubs Optimistes » dans les collectivités et le monde. Parmi les objectifs personnels de KJ et ceux de son club pour l'année, la fondation d'un nouveau club Optimiste formé de ses pairs, essentiellement ceux de 30 ans et moins.

L'Optimisme fait partie intégrante de la vie de KJ depuis de nombreuses années. Son père, Willard, est un membre actif de longue date du club de Pueblo et il a occupé les postes de président de club et de lieutenant-gouverneur. Sa mère, Debbie, est également membre du club. KJ se rappelle avoir participé à des réunions ou projets Optimistes alors qu'il n'avait que sept ou huit ans. Il dit qu'il savait ce qu'ils faisaient, mais ne comprenait pas tout à fait le concept.

Le président international, Ken Garner, a rendu hommage à KJ et à plusieurs autres jeunes présidents durant le congrès international pour démontrer que les jeunes adultes sont prêts à s'engager comme membres et chefs de fle afn de permettre à l'Optimisme de continuer d'inspirer le meilleur chez les jeunes.

KidZ Partnering: président de club de l'histoire

par Deborah Harney, cademy Optimist Club AOC) of Colorado prings, Colorado]

[KJ Adams ajoute une autre génération à l'engagement à servir de la famille Adams en rejoignant son père, Willard Adams, comme président du Pueblo-Tucson, Arizona Club.]

Article fourni par Jim Smith, rédacteur en chef du bulletin du district de l'Arizona.

un club OJOI non traditionnel pour tous les âges

Le plus jeune

du district de l'Arizona

KJ Adams et Jessica Von Fange, 20 ns, ont été président du Optimist Club of Wayne, Nebraska, après avoir occupé les fonctions de gouverneur OJOI au Nebraska. L'été dernier, le président international, Ken Garner, qui

a joint les rangs de son premier club à 25 ans, a rendu hommage à ces deux jeunes dirigeants de club présents au congrès d'Optimist International de Las Vegas.

L'avenir, c'est maintenant!

Page 7 - Winter 2015 Magazine French Final

This is a SEO version of Winter 2015 Magazine French Final. Click here to view full version

« Previous Page Table of Contents Next Page »