Page 6 - Winter 2015 Magazine French Final

This is a SEO version of Winter 2015 Magazine French Final. Click here to view full version

« Previous Page Table of Contents Next Page »

8 • l'Optimiste hiver 2015 • 9

Le vendredi, à 19 h 30, nous avions déjà recruté 10 membres fondateurs.

À 21 h 30, plusieurs membres fondateurs rencontraient Johnny Young, président du comité de fondation de nouveaux clubs, pour s’assurer qu’elles pouvaient donner naissance à un club dans les délais prévus. Si nous recrutions les membres, nous pouvions fonder le club.

Le vendredi, à 21 h, nous avions 25 membres fondateurs.

La sororité était en pleine croissance. Nous avons parlé aux membres, non membres, conjointes, partenaires, flles et amies; nous avons parlé à qui voulait bien nous écouter.

Hal Sewell, gouverneur 2013-2014, et la plupart des hommes n'avaient aucune idée de ce qui se passait – c'était, après tout, le congrès du district de Géorgie et nous devions vaquer à nos tâches Optimistes. Nous le faisions, le congrès de district allait comme sur des roulettes; nous suivions les formations, nous nous occupions de la promenade des stands, nous organisions les visites guidées.

Le samedi après-midi, à 14 h, nous avions les 15 nouveaux membres requis pour fonder un nouveau club. Cela venait de porter le nombre total de membres à 28.

Pris dans un tourbillon de tâches administratives, un fot de paperasserie liée à la mise en place d'un nouveau club, de demandes d'adhésion, et d'argent, l'enthousiasme était à son comble. Nous avions beaucoup de peine à nous contenir.

À 16 h, nous comptions 35 membres et le groupe continuait de croitre.

À 18 h, samedi soir, le Ya Ya Sisterhood Optimist Club tenait sa réunion de fondation. Sue Creswell, la représentante internationale, a supervisé la rencontre. Elle a fait le nécessaire pour s'assurer que l'on avait bien collecté les demandes d'adhésion et les droits. Affchant un enthousiasme contagieux, Sue a rallié les rangs de la sororité. Nos amies, Essie et Katherine, du district du Tennessee, ont également adhéré au nouveau club – 41 femmes en tout. On a élu quatre dirigeantes et six membres du conseil d'administration. Chacune des Ya Ya a reçu son diadème et nous sommes ensuite allés au banquet du gouverneur.

À 19 h 15, début du banquet, plus de 110 personnes y prenaient part.

Le gouverneur Hal n'avait aucune idée de ce qui allait se passer. On lui a dit que le programme avait été quelque peu modifé, demandé d'accepter les changements tout simplement, et de ne s'inquiéter de rien. Les Ya Ya étaient prêtes à prendre la relève du banquet.

Il était 20 h 30 et le banquet en plein air du gouverneur était déjà passablement avancé.

Le diner était terminé, les marques de reconnaissance remises, les dirigeants intronisés, les remarques faites, lorsque Rose Kohler, présidente du comité des assemblées et congrès, a remis une serviette de table propre au gouverneur Hal en lui disant de la tenir tout près de lui, car il allait en avoir besoin. Rose et le président du comité de fondation de nouveaux clubs, Johnny Young, sont montés sur l'estrade et ont commencé à parler de fondations de club. Ils ont dit à quel point il serait intéressant de fonder un nouveau club et se sont demandé ce qu'il faudrait faire pour en créer un. Les Ya Ya, assises dans la salle, commencèrent à se coiffer de leurs diadèmes. Rose apprend au gouverneur Hal que l'on avait fondé un nouveau club en moins de 24 heures; c'est alors que toutes les Ya Ya se levèrent d'un bond, et crièrent « YA YA! », les bras levés vers le ciel. Sue lui a indiqué que ce n'était pas une plaisanterie et qu'un nouveau club avait bel et bien vu le jour juste avant le début du banquet. Le gouverneur Hal prit la serviette de table que Rose lui avait remise un peu

plus tôt et essuya les larmes de joie qui coulaient lentement sur ses joues. Il dit d'une voix entrecoupée, « La vie est merveilleuse! » La foule était stupéfaite de ce que les Ya Ya avaient accompli. Il y avait beaucoup d'enthousiasme, de sourires, d'éclats de rire ainsi que des larmes de joie et de bonheur. Le district de Géorgie est fer de son nouveau club!

La foule a entonné la chanson Celebration de Kool & The Gang et les Ya Ya dansaient en ligne autour de la salle tapant au passage les mains des membres présents. Il y avait tellement de membres fondateurs dans cette salle que personne ne pût déterminer le début ou la fn de la ligne. Nous formions un seul grand cercle, une sororité prête à se retrousser les manches pour le district de Géorgie.

Nous avons des membres fondateurs de Géorgie, du Tennessee, de Pennsylvanie et d'Alabama. C'était absolument remarquable!

Dimanche matin,

Jack Creswell intronisait les dirigeantes et membres du conseil d'administration nouvellement élues – Joey Richardson, présidente, Rose Kohler, vice-présidente, Anita Still, secrétaire, Mary Still, trésorière, Mary Abate, Kathy Forster, Gwen Gable, Sandy MacKay, Cathy Robinson, et Jodi Smith, membres du conseil d'administration; puis, il intronisait les 49 membres fondateurs du Ya Ya Sisterhood Optimist Club.

Le Ya Ya Sisterhood Optimist Club tiendra ses réunions de club dans le cadre des assemblées et du congrès de district. À chaque endroit, le club mènera à bien un projet de service communautaire nécessaire dans la région. Pour notre premier projet, par exemple, nous nous sommes arrêtés au foyer pour enfants Eagle Ranch, un refuge pour garçons et flles en diffculté qui ont besoin d'espoir et de guérison.

Eagle Ranch est un des plus importants foyers pour enfants en diffculté de Géorgie, sur un campus de 270 acres, desservant le nord de l'État de Géorgie et la ville d'Atlanta et sa banlieue depuis 1985, offrant un toit et dispensant des conseils de nature psychologique et pédagogique à près de 70 garçons et flles.

Cette sororité Optimiste a été conçue, mise en place, et inaugurée en moins de 24 heures. Êtes-vous prêts à fonder votre club?

Vendredi 15 aout 2014 – 18 h 30

Par une soirée d'été étouffante sur l'ile Saint-Simon en Géorgie, le conseil de direction du district de Géorgie siégeait lorsque furent abordés, en beau milieu de réunion, les sujets de fondation de nouveaux clubs et de l'effectif. Jack Creswell, ex-président international qui assistait au congrès en compagnie de sa conjointe, Sue Creswell, nouvellement élue au conseil d'administration d'Optimist International, a lancé un déf au district de Géorgie. Quiconque fondait un nouveau club d'au moins 20 membres avant la fn de l'année Optimiste serait invité à passer un weekend avec Sue et lui à Reading, Pennsylvanie, leur ville de résidence.

Il était loin de s'imaginer que l'on accepterait de relever le déf!

Joey Richardson et Anita Still ont commencé à parler de nouvelles idées liées à la fondation d'un club non traditionnel qui desservirait l'État de Géorgie au complet. Les idées germaient et se développaient tout au long de leur conversation. Mais d'où viendraient les nouveaux membres? Nous avons des gens qui assistent à nos assemblées et congrès et veulent participer, mais ne souhaitent pas devenir membres d'un club traditionnel; ils veulent aider, mais ne savent pas trop comment le faire.

Voici comment – le club Optimiste Ya Ya Sisterhood – une sororité non traditionnelle et non conventionnelle d'Optimistes.

Joey et Anita ont parlé à Rose; Rose a parlé à Mary; Mary a parlé à Sandy – la liste des membres fondateurs ne cessait de s’allonger. Et elle rallongeait de façon fulgurante.

Cette histoire vraie commence à 18 h 30 le vendredi 15 aout 2014 et se termine 24 heures plus tard par la réunion de remise de charte à un tout nouveau club dans le district de Géorgie.

des petites Ya-Ya

F o n d a t i o n d u c l u b O p t i m i s t e L e s D i v i n s S e c r e t s

par Sandy MacKay, Optimist Club of Athens-University, Géorgie

Page 6 - Winter 2015 Magazine French Final

This is a SEO version of Winter 2015 Magazine French Final. Click here to view full version

« Previous Page Table of Contents Next Page »